Les phrases mnémotechniques en PACES

phrases mnémo
Je suis sûr que vous avez déjà du faire face à cette situation : C’est la 3ème ou 4ème fois que vous revoyez ce cours mais il existe encore des éléments du cours qui vous échapent et qui ne veulent tout simplement pas rentrer dans votre tête.

Par exemple, moi en ce moment je n’arrive pas à retenir le nom des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse dans le traitement du VIH => zidovudine / abacavir / lamivudine / ténofovir et emtricitabine.

Pour retenir ces molécules, je vais alors utiliser une phrase mnémotechnique !

 

En PACES, l’utilisation de phrase mnémotechniques est super efficace pour retenir des listes de mots et d’informations.

Ces moyens mnémotechniques sont souvent verbales, par exemple un court poème ou des mots sans significations particulières, lesquels permettent une meilleure récupération de l’information stocké dans notre mémoire.

Elles complémentent la répétition et la méthode du space-learning en favorisant les associations d’idées entre les concepts à l’aide de constructions faciles à mémoriser, soit parce qu’elles sont familières, soit parce qu’elles sont absurdes et farfelues.

Ces phrases mnémotechniques s’appuient sur le fait qu’on a plus de facilité à se souvenir d’informations qui ont un sens !

 

L’hypothèse principale qui sous-tend la méthode est qu’il existe deux types de mémoires : la mémoire dite « naturelle » et la mémoire dite « artificielle ».

La mémoire naturelle est innée et est utilisée sur une base quotidienne. (ex : prénoms, lieux, objets…)

La deuxième s’obtient par un entraînement régulier : comme la liste des acides aminés à apprendre par coeur.

Les phrases mnémotechniques permettent en fait de faire un lien entre la mémoire naturelle et artificielle afin de renforcer cette dernière.

 

Vous devrez faire appel aux phrases mnémotechniques à chaque fois que vous tomberez sur des parties de cours difficiles à retenir ou lorsqu’il y a des notions que vous confondez/retenez pas à chaque fois que vous revoyez votre cours.

Ces phrases permettent de gérez la surinformation, de garder en mémoire tout un tas de connaissances sans vous mélanger les pinceaux.

 

Par expérience, vous retiendrez mieux les phrases farfelues et c’est pourquoi il faut absolument être imaginatif et ne pas s’enfermer dans le même style de phrases ou de moyens mnémotechniques.

Pour reprendre mon exemple des molécules contre le VIH : j’ai imaginé une phrase en utilisant la technique de l’acrostiche et de l’analogie phonétique :

« Zido aime trop l’amitié d’Aba »

« Zido » pour la zidovudine

« aime trop » => EMTRO pour Emtricitabine

« l’amitié » => LAMI/TiÉ pour Lamivudine et Ténofovir

« d’Aba » pour Abacavir

 

Pour éviter de perdre du temps et de rendre encore plus difficile l’apprentissage de vos phrases que l’apprentissage de votre cours, vos phrases mnémotechniques n’auront d’intérêt que si elles vous viennent rapidement à l’esprit.

 

Il existe différents moyens pour réaliser vos phrases mnémotechniques :

 

– > Technique de l’acrostiche 

Elle consiste à faire un mot avec les initiales des mots à se rappeler.

Ex : Les 3 premières périodes du tableau de Mendeleïev ?

1ère période : H et He

2ème période : Li Be B C N O F Ne

« Lili Berce Bébé Chez Notre Oncle Ferdinand Nestor ».

3ème période : N Mg Al Si P S Cl Ar

« Napoléon Mangea Allègremenet Six Poulets Sans Claquer d’Argent ».

 

ou pour retenir les 4 phases de la mitose : Prophase, Métaphase, Anaphase et Télophase.

=> Papa, Maman, Amour, Toujours.

 

– > Technique de l’association

Consiste à associer tous les mots et les noms que vous voulez avec d’autres similaires mais qui ont l’avantage d’être beaucoup plus faciles à se rappeler.

Ex : Les ménisques du genou et leur formes ?

–       Ménisque médial (Interne) en forme de C.

–       Ménisque latéral (Externe) en forme de O.

                                            « CItrOEn »

 

– > Technique de l’analogie phonétique 

Vous devez penser à un ou plusieurs mots qui ont une sonorité proche.

Ex : Liste des 11 acides aminés essentiels ?

Leucine, Thréonine, Lysine, Tryptophane, Phénylalanine, Valine, thionine, Isoleucine

« Le très lyrique Tristan fait vachement diter Iseult »

 

– > Technique à la lettre

Vous devez repérer les lettres identiques

Déficit en AcétyLcholine impliqué dans la maladie d’ALzheimer

Déficit en doPAmine impliqué dans la maladie de PArkinson

 

– > Technique de l’alphabet

La 1ère lettre d’une notion à mémoriser doit suivre dans l’alphabet la lettre de la seconde notion.

Ex : Dans la disomie uniparentale :

Non-disjonction en 1re division amène à une hétérodisomie.

Non-disjonction en 2ème division ammène à une isodisomie.

« a b c d e f g H I » : Le H se place avant le I d’ou H = 1ère division et I = 2ème division

 

– > Technique des syllabes

On cmpte le nombre de syllabes pour retenirl’élément du cours.

Ex : L’ombilic (3 syllabes) et ombilique (4 syllabes)

L’ombilic se situe en L3/L4 et se trouve à 3 – 4 cm au-dessus du milieu du corps.

 

– > Les schémas et mind-maps

Très utile pour les personnes qui ont plutôt une mémoire visuelle de leurs cours.

 

Vous pouvez très bien utiliser ces phrases mnémotechniques quand vous faites vos fiches ou quand au bout de la 2-3ème répétition, vous n’arrivez toujours pas à retenir certaines notions.

Mais n’oubliez pas que ce sont vos propres phrases qui seront les plus efficaces et que ces phrases doivent être simples et courtes afin de ne pas encombrer votre mémoire déjà bien remplie.

Tristan

 

Source