Les révisions en PACES.

C’est une période stressante car pour la majorité d’entre vous, ça sera la première fois que vous travaillerez autant et vos journées se résumeront en 3 mots :

Travailler – Manger –  Dormir

C’est pendant les révisions que toutes les connaissances accumulées depuis septembre se mettront en place dans votre tête.

Il est important de bien négocier cette période car elle conditionnera vos résultats aux concours.

Je vous donne ici quelques conseils pour réviser efficacement pour être fin prêt en décembre/janvier.

revisions

Tout d’abord, mettez vous en conditions

 

Trouver votre lieu de révision

Vous n’avez pas forcément besoin de vous isoler ou d’aller dans un monastère pour bien travailler pendant cette période. Pour des révisions efficaces, plusieurs choix peuvent s’offrir à vous :

 

  • Les révisions en bibliothèque ou dans un espace de travail

L’avantage des espaces de travail est qu’ils vous offrent un endroit calme pour apprendre vos cours et qu’ils suppriment les tentations que l’on peut avoir chez soi. Pour autant, il faudra que vous recherchiez à créer les meilleures conditions pour atteindre le niveau de concentration optimal pour être efficace.

Pour cela, je vous conseille de réviser dans un endroit un peu plus isolé, avec des bouchons d’oreilles, et de préférence, face à un mur.

 

  • Les révisions chez ses parents ou grands-parents

Chez vos parents ou grands-parents, vous pouvez facilement créer un environnement optimal pour travailler, en plus vous n’avez plus à vous soucier de faire les repas. Vous vous déplacez en deux secondes, vous disposez de plus de souplesse. De plus, avoir de la famille pour vous soutenir pendant cette période difficile vous sera d’une grande aide pour garder le moral.

 

  • Les révisions avec des amis

Si vous avez l’intention de faire des révisions avec des amis, assurez-vous qu’ils ont bien l’intention de travailler. Travaillez côte à côte pour vous stimuler, mais faites vos révisions chacun de votre côté et détendez-vous ensemble durant vos pauses. Si vous partez ensemble dans un lieu nouveau (maison de campagne), veillez à avoir de bonnes conditions de confort (sommeil, alimentation, bureau à vous).

 

Terminez d’apprendre vos cours

Avant de vous lancer dans les révisions elles-mêmes, il faut terminer ce que vous avez à faire et boucler rapidement le retard que vous avez pu prendre.

Si vous utilisez la méthode du space-learning, terminez vos J0 puis faites 2 rappels : un à J3 et un dernier à J10 (si l’échéance approche, libre à vous de raccourcir les intervalles avec un rappel à J1 et à J6, par exemple).

L’objectif est de ne surtout pas faire d’impasse !

 

Ordonnez votre travail

Il est important que vous soyez ordonné pendant vos révisions. Vous ne devez pas perdre de temps à chercher vos cours, ED, bouquins, etc… Il faut pour cela commencer par un petit travail de rangement de vos cours et de vos supports de cours. Cela va vous permettre de clarifier et d’ordonner les choses dans votre tête pour être serein.

 

Puis faites un planning de révisions.

Les cours sont maintenant finis, vous avez de longues journées devant vous pour réviser. Mais ne vous lancez pas à corps perdu dans vos révisions sans avoir fait un programme :

 

Utilisez un tableau de bord pour vos révisions

Répartissez dans un tableau de bord, les cours à revoir dans vos journées en commençant par les plus anciens (étudiés début septembre) et en finissant par les plus récents (vos cours de novembre) car on a besoin des notions apprises au début du semestre pour mieux comprendre les suivantes.

L’objectif est de réactiver tous les cours appris depuis septembre.

Pour cela, faites un roulement de tous vos cours : 1 tour correspond à un roulement/réactivation de l’ensemble de vos cours.

Des révisions efficaces doivent vous permettre de faire 2 tours voir 3 tours ! Le premier étant le plus long, comptez 10 à 15 jours, le deuxième 5-10 jours, (et le troisième 3-5 jours).

 

Utilisez la méthode S.M.A.R.T. pour planifier efficacement :

·      S pour spécifique et simple

Souvent, les objectifs que l’on se fixe pendant nos révisions sont bien trop vagues, et ne sont pas vraiment de nature à nous motiver. Vos objectifs, pendant la période de révision, doivent être clairs, précis et détaillés, pour qu’ils soient plus facilement mesurable.

·      M pour mesurable

Un objectif ne peut exister que s’il est mesurable. Il faut pouvoir mesurer l’état d’avancement de votre travail pour sentir que chaque tâche que vous réalisez vous rapproche petit à petit de votre objectif, celui de réussir vos concours. 

·      A pour atteignable

Quand vous réalisez le planning de vos révisions, il est très important de ne pas mettre la barre trop haute. Il faut savoir se fixer plusieurs petits objectifs plutôt qu’un seul beaucoup trop ambitieux ! Il faut savoir se fixer des objectifs à court terme afin d’atteindre ceux à plus long terme.

·      R pour Réaliste

Contrairement au A pour atteignable qui permet de diviser un gros objectif (réaliste) en plusieurs étapes. Le R pour réaliste aborde la notion de faisabilité de la tâche. Pour que vous soyez motivé à travailler dur et à donner votre maximum, vous devez sentir au fond de vous que l’objectif est faisable.

·      T pour Temporel

Vous devez délimiter vos objectifs de travail dans le temps, et les définir avec une durée précise, une date butoire, des étapes …

 

Exemple d’un objectif S.M.A.R.T. pour vos révisions :

‘’Je vais faire 4-5 exos de chimie ou de biophysique pendant 1h30 chaque matins de mes révisions avant de commencer ma journée !’’

C’est un objectif spécifique et mesurable (4-5 exos de chimie ou de biophy), accessible et réaliste (1h30 tous les matins), temporel avec une date définie (tous les jours des révisions).

 

Rythmez vos journées

  • Mettez les matières à exercices (biophy, stats, chimie, etc…) et les cours les plus difficiles le matin.
  • Alternez les matières. Ne faites pas de la cyto pendant une journée entière, puis de la biochimie un autre jour, puis de la SHS… Mais chaque jour, intercalez un chapitre de cyto, un de biochimie, un de SHS… : vous perdrez moins de temps sur chaque matière et vous garderez plus facilement en mémoire les différentes matières.
  • Passez plus de temps sur les disciplines à gros coefficient.

 

Et enfin, passez à l’action !

Il n’y a plus qu’à faire ce que vous avez prévu dans votre planning. Là encore, il faut s’organiser :

  • Mettez-vous au travail à heure fixe le matin, pas trop tard si possible (vers 8 h ou 9 h) et arrêtez le soir aussi à heure fixe.
  • Faites des nuits de sommeil de 7 heures au moins.
  • Veillez à rester concentré : en vous mettant à votre bureau, éteignez votre portable pour ne pas être dérangé.

Ne passez pas trop de temps sur un sujet car on ne peut se concentrer efficacement plus de 40 minutes.

Toutes les 35-40 minutes, faites une petite pause de 5 minutes : aérez-vous, levez-vous, allez boire un verre d’eau, écoutez un peu de musique, et remettez-vous au boulot : votre concentration sera à nouveau bonne.

Si vous sentez que vos pensées divaguent, malgré le fait d’avoir fait une pause, changez de matière pour ne pas perdre trop de temps.

  • Déconnectez le soir avant de vous coucher, en regardant une série de 20 minutes ou en lisant un peu, pour bien tourner la page de votre journée.

 

Force et honneur,
Tristan

Source