Pyramide de la réussite

Pour résumer toutes les principales qualités à rechercher pour réussir en PACES, je me suis amusé à faire une ‘’pyramide de la réussite’’ en m’inspirant de la pyramide du succès de John Wooden. L’objectif n’est pas de toutes les avoir, mais d’essayer de les rechercher au quotidien.

L’entraîneur de basket John Wooden est considéré comme un des plus grands entraîneurs aux États-Unis, tous sports confondus. Il a décrit dans son livre, les différentes « conditions » de sa pyramide du succès. En m’inspirant de sa pyramide du succès, je vais vous décrire les 21 conditions pour bien réussir en PACES !

PYRAMIDE

1. Planification

Contrairement au lycée, la planification est essentielle en première année de médecine. La planification, c’est le point de départ de tout ! Sans elle, il n’y a pas de repère, il n’y pas d’étape. C’est en quelque sorte votre GPS. La planification (ou l’organisation), c’est le fait de prévoir dans son agenda l’apprentissage, la remémoration, l’entrainement d’un cours. Mais la planification ne se limite pas qu’aux cours, vous devez aussi planifier du temps pour vos loisirs.

 

2. Action

Rien ne peut remplacer le travail.

L’action, est extrêmement importante car elle découle de la planification. C’est le fait d’accomplir les taches que vous vous étiez fixés, dans le délai imparti. Ça paraît simple dit comme ça, mais combien d’étudiants remettent l’action à plus tard et au final ne font rien.

 

3. Motivation

Réussir les objectifs que l’on se fixe, ce n’est pas une question d’intelligence, mais une question de motivation ! Avec de la motivation vous pouvez déplacer des montagnes.

La motivation est essentielle pendant vos études. C’est le moteur qui vous fait avancer car c’est elle qui vous permettra de puiser dans vos capacités et vos forces pour atteindre un objectif.

 

4. Enthousiasme

L’opinion commune veut que le travail passe avant le plaisir, ou que l’on ne mélange jamais les deux. Votre meilleur carburants en PACES, c’est votre enthousiasme.

Si vous voulez réussir dans vos études, vous devez aimer de ce que vous faites. Si vous éprouvez du plaisir, vous serez enthousiastes à ce sujet. L’enthousiasme nous permet de travailler avec plus d’ardeur, et ce, plus longtemps pour atteindre une capacité de travail sans limite.

 

5. Sérénité

La force tranquille ou la sérénité, est une qualité importante à avoir dans vos études. L’étudiant serein c’est celui qui est sérieux et qui se donne les moyens de réussir. C’est quelqu’un qui s’accorde du temps pour ses loisirs, qui gère bien son stress et qui est confiant car conscient du travail qu’il a déjà accompli. C’est aussi quelqu’un qui ne perd pas de vue le chemin qu’il lui reste à parcourir pour atteindre ses objectifs.

 

6. Équilibre

Le maintien d’un équilibre de vie sain est vraiment important quand vous bossez. Beaucoup d’étudiants me demandent s’ils doivent arrêter leurs activités extra-scolaires pour pouvoir travailler plus. C’est une très mauvaise idée de se priver de ses loisirs car quand vous travaillez dur, vous avez besoin de vous changer l’esprit. Cet équilibre travail-loisir sera déterminant dans votre réussite en mai. Si vous faisiez du piano au lycée, de l’équitation, du tennis, du dessein, etc… vous devez continuer car c’est important pour votre équilibre ! ;)

 

7. Confiance en soi

Pour réussir, il suffit d’y croire ! c’est facile à dire, mais la confiance en vous et en votre travail, c’est hyper important. L’estime de soi, c’est avoir une juste conscience de sa valeur, c’est faire preuve d’une lucidité bienveillante envers soi et les autres, c’est se montrer fier de ce que l’on a déjà accompli malgré les obstacles.

La confiance en soi dans les études accroit à mobiliser notre potentiel et permet de se relever plus facilement d’un mauvais pas. Elle nous donne le sentiment de comprendre se qui nous arrive et de transformer les choses à notre avantage. Dans les moments de confiance, tous les événements susceptibles de nous rendre optimiste affluent dans l’esprit alors que tout ce qui peut nous déprimer est rejeté de la conscience.

Pour atteindre vos objectifs, vous devez fortement croire en vous, croire que c’est possible. Et cette confiance en soi viendra de votre préparation et de votre manière de percevoir les difficultés.

 

8. Ambition

 « On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent ; un désir, un rêve, une vision ». – Mohammed Ali

Vous allez comprendre, au cours de vos études, qu’il est essentiel de voir grand. Ce sont vos rêves qui sont à la base de vos grandes réussites. Soyez extrêmement ambitieux !

 

9. Initiative

Lorsque vous accomplissez du travail supplémentaire sans qu’on vous le demande, vous faites preuve d’initiative. Deux questions essentielles qui peuvent se poser quand vous êtes en PACES :  Que puis-je faire d’autre ? Quels sont les supports d’exos de biophy que je dois utiliser pour être plus performant dans cette UE ? Vous devez cultivez cette capacité à prendre des décisions et à penser seul, et ce, quoi qu’en dise les autres. Vous devez être ouvert et prêt à prendre des risques ! ;)

Prendre des risques, c’est pousser l’initiative à un niveau supérieur. Cela veut dire essayer quelque chose de nouveau, même si vous n’êtes pas tout à fait sûr du résultat.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’initiative crée l’élan. Mikhail Tal, le grand maître d’échecs, avait un jeu tactique, dynamique. Il n’avait pas toujours la meilleure position sur le plateau, mais gagnait de nombreux matchs parce qu’il arrivait à surprendre son adversaire en n’hésitant pas à prendre des risques et à faire des sacrifices.

10. Échecs 

« L’échec est le fondement de la réussite ». – Winston Churchill

La culture de l’échec fait partie intégrante de la réussite. C’est parfois à la suite de nombreux examens ratés que l’on y arrive. Voyez la réussite comme une partie de puzzle où vous devez assembler petit à petit les morceaux. Il est très rare d’y arriver du premier coup.

 

11. Introspection

« Le succès ne peut être atteint qu’après une succession d’échec et d’introspection ». – Soichiro Honda

L’introspection est la capacité à se remettre en cause. S’il est naturel voire nécessaire de « rater », l’essentiel serait donc de savoir apprendre de vos échecs et de s’en relever. L’échec doit servir de révélateur d’une difficulté, d’une certaine fragilité, soit ponctuelle comme la perte de moyen lors d’un examen, soit plus profonde comme un problème de méthode de travail, de capacité de concentration ou de motivation. C’est votre capacité de remise en cause personnelle qui vous permettra de progresser !

 

Tristan

PS : Les prochaines cases de la pyramide de la réussite en PACES au prochain post ;)

Source